Le métier d’élu: Premier conseil


Jeudi, s’est déroulé le premier conseil consulaire au consulat de New York avec les nouveaux élus et, pour moi, mon premier conseil!

Étaient donc présents : Gérard Epelbaum, Emeline Foster, Annie Michel, et Richard Ortoli ainsi que notre consul Jérémie Robert qui présidait le conseil pour la dernière fois et le consul adjoint Damien Laban. Pour la dernière fois… car la nouvelle loi prévoit que les Conseillers des Français de l’Étranger président le conseil et élisent désormais le président entre eux, ce qui était l’objet de ce premier conseil.

Sans réelle surprise, Gérard Epelbaum, qui a obtenu le plus de voix aux élections, et donc deux sièges au conseil qu’il partage avec Émeline Foster, a été élu président avec 3 voix. Il devait être élu à la majorité absolue. Si cette majorité n’avait pas été atteinte, il aurait fallu refaire un deuxième tour et, en dernier lieu, c’est le conseiller le plus âgé qui aurait eu le dernier mot. Avant le vote qui a eu lieu à bulletin secret, j’ai proposé une présidence tournante, un an chacun : nous sommes 5 et le mandat écourté pour cause d’élections reportées est de 5 ans. Ma proposition n’a pas été retenue. Il faudrait à chaque fois procéder à une nouvelle élection et M. Epelbaum a dit préférer s’en tenir à l’orthodoxie des textes. Étant en deuxième position lors du vote avec 885 voix contre 891 pour Gérard Epelbaum, dans ce schéma, je présiderai donc les deux dernières années du mandat. Le temps d’acquérir un peu plus de pratique du consul.

L’élection était l’essentiel de l’ordre du jour. Auparavant, le consul nous avait rappelé les devoirs de l’élu en insistant sur nos devoirs les Conseillers qui

– doivent exercer leurs fonctions avec impartialité, diligence, dignité, probité et intégrité. 

– doivent poursuivre le seul intérêt général, à l’exclusion de tout intérêt qui leur soit personnel, directement ou indirectement, ou de tout autre intérêt particulier.

Réitérant la distinction entre Conseillers et Personnel consulaire car les conseillers « ne doivent en aucun cas intervenir dans les échanges bilatéraux entre la France et leur pays de résidence, seule prérogative du personnel diplomatique accrédité localement. »  

L’élection a été suivie d’un vote sur une demande d’allocation pour enfant handicapé acceptée à la majorité absolue.

Pour les questions diverses, j’ai suggéré une permanence trimestrielle de chaque conseiller au consulat, demande entérinée par le consul. Je soumettrai des dates que je communiquerai sur les réseaux sociaux et dans une newsletter.

J’ai aussi informé de mon intention de faire passer un questionnaire sur le vote internet avec un désir que cette consultation soit étendue.

Enfin, le consul nous a rappelé l’organisation en cours d’un 14 juillet très culturel organisé avec le French Institute Alliance Française à Summer Stage Central Park, pour 1200 personnes avec un nombre de places limitées à saisir et gratuites pour les Français de la circonscription. On vous tiendra informés.

Après le conseil, nous avons eu le privilège d’un excellent déjeuner préparé par le chef Sébastien Baud. Heureusement pour ma ligne, le conseil ne siège en général que deux fois par an !  

Leave a comment

Filed under Uncategorized

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s