Prôner le dialogue


Cette semaine… Le discours du Président Emmanuel Macron à l’occasion de la commémoration du 75ème anniversaire de la Libération du camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau a été pour moi un de ces rares moments – de plus en plus rares – où le vacarme de la vie, des médias sociaux, est assourdi, où l’ouïe se fait plus fine en résonance avec le coeur pour s’approprier le sens des mots. Pour moi, il ya dans ce discours tout ce qui est important : le rappel de l’histoire “ l’impensable, l’innommable, l’inacceptable”, pour ne jamais oublier; l’exemple de la solidarité des nations faisant front pour éradiquer le mal; la résilience de l’Europe bâtie sur la force du couple franco-allemand; et surtout la valeur de l’éducation “où il y a les antidotes contre les haines”.“ Face à ce nouvel antisémitisme, il ne faut rien lâcher” . Il faut dire. Sur facebook, mon ami belge Frédéric Patto du Lycée Français de San Francisco a rendu hommage à ses arrières-grands-parents morts à Auschwitz en 1942. Merci Frédric d’avoir partagé cela avec nous. Dire pour savoir. “Il nous faut éduquer” martèle le Président. Troisième femme rabbin de France, Delphine Horvilleur en couverture du Elle français, cette semaine, ne dit rien d’autre. Elle qui étudie à longueur de journée les textes pour mieux comprendre, faire comprendre, se dit du côté de Camus pour “rejoindre le parti des gens qui ne sont pas sûrs d’avoir raison”. Elle nous incite à conclure “des alliances fiables”. “C’est-à-dire chérir le dialogue avec tous ceux qui nous rappellent que ce qui nous rapproche est beaucoup plus grand que ce qui nous sépare.” évoquant par là son dialogue avec l’islamologue Rachid Benzine que nous aurons la chance d’accueillir au Lycée Francais de New York le 11 février prochain.  Emmanuel Macron dans son discours a rappelé l’oeuvre de réconciliation du Président Chirac qui a reconnu les Justes. Ici, à New York, notre consule Anne-Claire Legendre a programmé cette magnifiques série sur “France and Judaism: 2,000 years of Intertwined History,” et invitera en juin nulle autre que Delphine Horvilleur. Tout n’est pas parfait mais ce sont ces voix qui doivent prévaloir, me semble-t-il, et ce sont celles dont je veux me faire l’écho. C’est pour cela aussi que je suis engagée dans la République en Marche aux côtés de Roland Lescure, un mouvement politique qui incite au débat, au dialogue citoyen, et, pour cela aussi, que je me présente comme Représentante des Français de l’Etranger aux élections consulaires du 16 mai prochain.

1 Comment

Filed under Uncategorized

One response to “Prôner le dialogue

  1. Lobouet Fatoumata

    Madame Richard,Je serai à vos côtés le 16 Mai 2020 et j’inciterai d’autres concitoyens qui comme moi, n’avaient jamais voté pour des représentants des français auparavant. Merci pour l’exellent travail que vous faites pour promouvoir notre belle culture, dans toute sa diversité.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s